Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux

>accueil > Salle de presse > Revue de presse > Plaidoyer pour ‘’une discrimination positive’’ en (...)

Plaidoyer pour ‘’une discrimination positive’’ en faveur des femmes Enregistrer au format PDF Envoyer

Le coordonnateur du Réseau des organisations de la société civile pour la sécurité et la souveraineté alimentaire du Sénégal (ROSA) Zackaria Sambakhé a appelé à opérer ‘’une discrimination positive’’ en faveur des femmes en agriculture.

Dakar, 27 déc (APS) – Le coordonnateur du Réseau des organisations de la société civile pour la sécurité et la souveraineté alimentaire du Sénégal (ROSA) Zacaria Sambaké a appelé mardi à Dakar les autorités sénégalaises à opérer ‘’une discrimination positive’’ en faveur des femmes, en leur accordant la priorité dans le financement de l’agriculture.

‘’Nous proposons qu’on fasse une discrimination positive sur […] le Plan national d’investissement agricole du Sénégal (PNIA), en faveur des femmes’’, a lancé M. Sambaké en marge d’un atelier sur ‘’la prise en compte des droits des femmes et du genre dans les politiques et programmes agricoles’’.

Cette ‘’discrimination positive’’, a-t-il ajouté, permettra de faire en sorte que ‘’les femmes, surtout celles du monde rural, puissent tirer le maximum de profits’’ du PNIA, qui est mis en œuvre par le gouvernement du Sénégal. Aussi a-t-il émis l’idée de ‘’réduire [le nombre des] intermédiaires qui entrent dans le circuit de production’’, laissant entendre que bon nombre d’entre eux empêchent les producteurs agricoles de tirer profit des fruits de leur travail.

‘’On a constaté que même si l’Etat met de l’argent, il y a les intermédiaires qui, aujourd’hui, bénéficient en grande partie des financements et des subventions. Il faudrait qu’on assainisse le financement du secteur agricole’’, a-t-il recommandé.

‘’Le financement du secteur est très, très important pour qu’on puisse atteindre les objectifs. Mais, il faudrait que ces financements puissent toucher les véritables producteurs, dont les femmes. Il faut un financement intelligent, qui puisse toucher directement les véritables agriculteurs et les populations’’, a suggéré Zacaria Sambaké.

Le ROSA avait lancé en 2010 une étude pour faire l’état des lieux de la prise en compte du genre et des droits des femmes dans les politiques et programmes agricoles. Cette étude axée sur les campagnes agricoles 2010-2011 et 2011-2012 doit favoriser les échanges entre les acteurs agricoles sur le rôle des femmes dans ce secteur.

Elle devait aussi proposer des ‘’axes de plaidoyer’’ pour une prise en charge effective du genre et des droits des femmes dans les politiques et programmes agricoles, selon ce réseau.

Agence de presse sénégalaise (APS), le 27 décembre 2011

Revue de presse

Actualités

Moustapha Sourang explique les axes majeurs de la nouvelle réforme foncière 17-02-2015
L'un des principaux axes de la réforme foncière en gestation réside dans l'établissement de baux emphytéotiques permettant de s'ouvrir à l'agrobusiness tout en garantissant aux paysans un droit de propriété leur assurant de prétendre à des financements auprès des banques, a souligné lundi à (...)

Gel des importations de pomme de terre à partir du 15 février 09-02-2015
Le gouvernement va geler les importations de pomme de terre pendant quatre mois, à compter du 15 février prochain, a annoncé samedi à Cayar (ouest) le directeur de l'horticulture, Macoumba Diouf. Cette mesure permettra aux producteurs de légumes d'écouler la production nationale de pomme de (...)

Moustapha Sourang : "Il faut clarifier le régime foncier sénégalais" 06-02-2015
Le président de la Commission nationale des réformes foncières (CNRF), le professeur Moustapha Sourang, a appelé, jeudi à Dakar, à une clarification du régime foncier sénégalais, indiquant que la CNRF réfléchit à un mécanisme de gestion des conflits fonciers. ‘‘D'ici décembre, nous (...)



Bulletins et nouvelles
liste
Agenda
<<   février 2015   >>
lumamejevesadi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
2324252627281
Il n'y a aucun évènement à venir pour ce mois dans l'agenda

Haut de page
Adresse civique
Conseil national de concertation et de coopération des ruraux
lotissement CICES, lot 58 A
Dakar, Sénégal
  Adresse postale
Conseil national de concertation et de coopération des ruraux
BP 249, Poste R.P.
Dakar, Sénégal
  Téléphone
+221 33 827 74 53
Fax
+221 33 827 70 88