Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux

>accueil > Salle de presse > Revue de presse > L’Etat veut injecter 2015 milliards F Cfa d’ici 3 ans dans la (...)

L’Etat veut injecter 2015 milliards F Cfa d’ici 3 ans dans la production agro-sylvo- pastorale Enregistrer au format PDF Envoyer

Article du journal Le Soleil sur les intentions de l’État sénégalais à l’égard de l’investissement dans la production agro-sylvo-pastorale.

Dans le but de faire jouer pleinement au secteur agricole son rôle dans l’économie, le Sénégal envisage d’injecter 2015 milliards de francs Cfa dans la production agro-sylvo-pastorale dans le cadre du Programme national d’investissement agricole (Pnia). L’Etat compte jouer les premiers rôles dans la recherche de fonds.

Les besoins du Sénégal pour booster la production agro-sylvo-pastorale, dans le cadre du Programme national d’investissement agricole (Pnia) sont de l’ordre de 2015 milliards de francs Cfa, a fait savoir jeudi dernier, à Saly, le conseiller technique du ministère de l’Agriculture, Ndiobo Diène, lors d’un séminaire de formation à l’intention des journalistes.

La rencontre était co-organisée par le Projet croissance économique de l’Usaid (Usaid-Pce) et l’Initiative prospective agricole et rurale (Ipar) et porte sur les enjeux et défis de l’agriculture sénégalaise.

Il s’agit maintenant pour le Sénégal de trouver les fonds permettant l’exécution de cet ambitieux programme de financement, d’ici l’année 2015. Sur le montant prévu, ajoute Ndiobo Diène, 81 % seront constitués d’investissements, soit 1632 milliards de francs Cfa. Le Pnia, qui s’étend sur cinq ans, dispose de 1309 milliards de francs Cfa, a-t-il ajouté, tout en précisant que le financement à rechercher représente 74,4 % de l’enveloppe. L’Etat apportera une contribution de l’ordre de 16,4 % et deviendra ainsi le premier bailleur de fonds. Soulignant la contribution de l’agriculture dans l’économie sénégalaise, Ndiobo Diène a rappelé que l’élevage reste le premier secteur qui peut tirer la croissance . « L’agriculture reste la principale source de réduction de la pauvreté et de croissance pendant les dix à quinze ans à venir », assure le conseiller technique du ministère de l’Agriculture.

Le Plan d’investissement (Pi) du Pnia complète les efforts du gouvernement sénégalais, depuis des années, pour faire jouer à l’agriculture un rôle majeur dans l’économie (réduction de la pauvreté, sécurité alimentaire, etc.).

Le Soleil, le 24 décembre 2011, par Malick Ciss

Revue de presse

Actualités

Rapport de suivi des exploitations familiales 27-02-2015
L'initiative prise en 2013 par le CNCR de rassembler les résultats du suivi rapproché d'un nombre significatif d'exploitations familiales à l'échelle nationale pour produire un rapport paysan sur l'agriculture familiale n'avait jusqu'à présent jamais été réalisée en Afrique de l'Ouest. Ce (...)

Moustapha Sourang explique les axes majeurs de la nouvelle réforme foncière 17-02-2015
L'un des principaux axes de la réforme foncière en gestation réside dans l'établissement de baux emphytéotiques permettant de s'ouvrir à l'agrobusiness tout en garantissant aux paysans un droit de propriété leur assurant de prétendre à des financements auprès des banques, a souligné lundi à (...)

Gel des importations de pomme de terre à partir du 15 février 09-02-2015
Le gouvernement va geler les importations de pomme de terre pendant quatre mois, à compter du 15 février prochain, a annoncé samedi à Cayar (ouest) le directeur de l'horticulture, Macoumba Diouf. Cette mesure permettra aux producteurs de légumes d'écouler la production nationale de pomme de (...)



Bulletins et nouvelles
liste
Agenda
<<   mars 2015   >>
lumamejevesadi
2324252627281
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Il n'y a aucun évènement à venir pour ce mois dans l'agenda

Haut de page
Adresse civique
Conseil national de concertation et de coopération des ruraux
lotissement CICES, lot 58 A
Dakar, Sénégal
  Adresse postale
Conseil national de concertation et de coopération des ruraux
BP 249, Poste R.P.
Dakar, Sénégal
  Téléphone
+221 33 827 74 53
Fax
+221 33 827 70 88