Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux

>accueil > Salle de presse > Revue de presse > La région de Fatick veut faire de la chèvre ’’un enjeu de (...)

La région de Fatick veut faire de la chèvre ’’un enjeu de développement’’ Enregistrer au format PDF Envoyer

Article de l’Agence de presse sénégalaise sur la Foire caprine de Fatick.

Fatick, 6 jan (APS) - La première édition de la foire caprine de Fatick (centre) sera officiellement ouverte ce vendredi après-midi par Nicolas Normand, ambassadeur de la France au Sénégal, sur le thème : "la chèvre, enjeu de développement durable", a appris le correspondant de l’APS auprès des organisateurs.

La cérémonie officielle se déroulera en compagnie de Coumba Ndoffène Bouna Diouf et Ségolène Royal, respectivement président du conseil régional de Fatick (Sénégal) et président de la région de Poitou-Charentes (France). Les organisateurs ont, à travers cette foire, l’ambition de démontrer que la chèvre, au-delà de sa réputation de nuire à l’environnement, est ’’un enjeu de développement durable’’, indique un document remis à la presse.

De par son importance dans la région de Fatick et de par la place qu’elle occupe dans les familles, la chèvre constitue ’’un moyen incontournable" pour améliorer le niveau de vie des populations, parce que "la chèvre regroupe les différentes composantes du développement durable’’, selon la même source.

Conscient de cela, le conseil régional de Fatick, en partenariat avec la région de Poitou-Charentes, travaille depuis 2006 sur l’amélioration de l’élevage caprin, indique le document .

En lien avec de nombreux partenaires, le conseil régional de Fatick souhaite ainsi partager ce qui a été fait au niveau local mais aussi présenter les potentiels et perspectives du développement de la filière caprine dans la capitale du Sine.

"Si les hommes parviennent à s’occuper de la chèvre, celle-ci peut contribuer à valoriser l’environnement. La chèvre nourrit la vie socio-culturelle des populations et répond à des besoins économiques familiaux réels ", a-t-on fait valoir dans le document de presse.

Située au centre-ouest du Sénégal, la région de Fatick à une population d’environ 700 mille habitants et environ autant de chèvres. D’où l’importance de sa place dans la vie des populations de la région, tant dans leur vie socio-culturelle que dans la satisfaction des besoins économiques et nutritionnels des populations.

Dans la commune de Fatick, chef-lieu de la région, chaque jour, ce sont une dizaine de chèvres pour un mouton qui défilent à l’abattoir de la ville. Fort de ce constat, et pour faire de la chèvre un levier de développement, les deux collectivités locales du Sénégal et de la France se sont associées avec d’autres partenaires pour améliorer la filière caprine, en terme d’élevage, de production et de structuration des acteurs.

Ainsi, depuis 2006, plus de 800 inséminations artificielles ont été pratiquées, des cultures fourragères promues, des pharmacies vétérinaires mises en place et une trentaine de groupements caprins organisés au sein de l’association régionale des éleveurs raisonnés et à la transformation laitière ; La fromage de Djilor a ainsi vu le jour. Aujourd’hui, des partenaires souhaitent investir dans les filières viandes et peaux.

Agence de presse sénégalaise (APS), le 06 janvier 2012

Revue de presse

Actualités

Journées départementales de mobilisation du 22 octobre 2014 dans le cadre de l'Année Internationale de l'Agriculture Familiale (AIAF) 30-01-2015
Parmi les activités majeures de l'Année Internationale de l'Agriculture Familiale (AIAF) au Sénégal figure la journée de mobilisation du 22 octobre 2014, organisée par le CNCR et ses fédérations membres dans les différents départements du pays. Cette importante mobilisation a été lancée le 21 (...)

Formations de nouveaux animateurs fonciers 30-01-2015
Dans le cadre de ses actions de plaidoyer pour une meilleure gouvernance foncière, le CNCR a renforcé ses cellules départementales de veille par la formation de nouveaux animateurs fonciers. A la suite de l'atelier de mise à niveau et de planification organisé au courant du mois d'avril, trois (...)

Fruits et légumes : une production de 150.000 tonnes projetée en 2017 (ministre) 29-01-2015
Le Sénégal ambitionne de porter ses exportations de fruits et légumes à 150.000 tonnes en 2017, contre 87.000 tonnes en 2014, a indiqué le ministre de l'Industrie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye. "Cette année, le Sénégal a eu des exportations record en exportation des fruits et légumes avec (...)



Bulletins et nouvelles
liste
Agenda
<<   janvier 2015   >>
lumamejevesadi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Il n'y a aucun évènement à venir pour ce mois dans l'agenda

Haut de page
Adresse civique
Conseil national de concertation et de coopération des ruraux
lotissement CICES, lot 58 A
Dakar, Sénégal
  Adresse postale
Conseil national de concertation et de coopération des ruraux
BP 249, Poste R.P.
Dakar, Sénégal
  Téléphone
+221 33 827 74 53
Fax
+221 33 827 70 88