1er CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ANNEE 2018 : LE CNCR SE REMOBILISE SUR PLUSIEURS SUJETS QUI INTERPELLENT LE MOUVEMENT PAYSAN

Du 27 au 28 Juin 2018, le CNCR a tenu son Conseil d’Administration en la présence massive de ses fédérations membres (25 sur 28). A l’ordre du jour, plusieurs points de discussions.

Ainsi, après adoption à l’unanimité de cet ordre du jour, les membres du C.A ont après examen des recommandations formulées lors du dernier C. A, manifesté fortement leur satisfaction par rapport à leur état d’exécution. Pour les recommandations non encore effectuées, des mesures ont été prises pour faciliter leur exécution. Sur un autre registre concernant les activités du CNCR durant ce semestre, les membres du C.A ont félicité l’équipe technique du CNCR dans l’exécution du projet commun du CNCR et GRET sur la protection des forêts à Médina Yoro Foulah, une zone dévastée par le trafic du bois. Toutefois, ils ont invité l’équipe technique à mieux y associer les fédérations locales membres du CNCR et les éleveurs de la localité surtout dans les activités génératrices de revenus qui pourront être de véritables alternatives à la coupe du bois.

Sur le FONCIER, le point focal foncier du CNCR, Babacar Diop, s’est félicité des efforts énormes du CNCR pour une bonne gouvernance foncière dans notre pays, il a regretté aussi la léthargie sur la réforme foncière alors qu’un travail important a été déjà fait par la société civile et les autres acteurs. Le Président Samba Gueye a fait remarquer au C.A que le foncier maritime et fluvial est en train de faire disparaitre des villages, il a ainsi suggéré une mobilisation du CNCR sur cette problématique. Le C.A a également fait part de ses inquiétudes sur les Zones Economiques Spéciales et a demandé une veille sur cette problématique. Il a été recommandé que le CNCR continue de jouer son rôle dans le CRAFS et aussi d’étudier la possibilité de créer un réseau de parlementaires sur l’agriculture.

 Sur le programme Les Savoirs des Gens de la Terre (LSGT), les membres du C.A se sont réjoui de la bonne mise en œuvre de ce projet, qui selon eux fait aujourd’hui la fierté paysanne car de réelles transformations des exploitations familiales sont notées dans ses zones d’intervention. L’équipe technique du CNCR a aussi fait une présentation sur ses programmes liés au suivi des exploitations familiales ; l’animation du dialogue social et politique avec le GDSP qui regroupe les organisations paysannes et la société civile (dont le CNCR assure la présidence) ; l’appui et l’accompagnement des femmes à travers le Collège des Femmes du CNCR ; l’appui et l’accompagnement des autres plateformes membres du ROPPA à travers la mutualisation. Le Collège des Jeunes du CNCR a également fait part au C.A des dynamiques sur lesquelles, il s’est inscrit pour mieux prendre en charge leurs préoccupations. Le Secrétaire Général du CNCR  a rendu compte de l’audience que le Président de la République avait accordée au CNCR le 30 Mars 2018 et de l’état d’évolution du suivi des recommandations avec le Chef de l’Etat. Sur initiative de Monsieur le Président de la République,  la 1ère Edition de la Journée de l’Agriculture  aura lieu durant cette année 2018 ; le CA s’est engagé à prendre des initiatives pour marquer pleinement ce grand RDV des paysans du Sénégal.

Au deuxième jour du C.A, M. Jean Charles Faye, Directeur du Fonds National de Développement Agrosylvopastoral (FNDAPS) qui a été invité par le CNCR a fait une présentation des missions du FNDAPS, il a aussi fait part au C.A de son souhait de disposer d’un accompagnement du CNCR.

 

 

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • Aucun événement

Actualités

Scroll To Top