Appui du CNCR aux acteurs locaux de Médina Yoro Foulah à l’élaboration d’une convention locale pour mieux promouvoir la gestion participative des forêts

Pour mieux aider les populations locales du département de Médina Yoro Foulah (région de Kolda, au sud du Sénégal) dans la préservation de leurs forêts et encourager une  gestion participative de ces forêts, le CNCR élabore une convention locale entre les communes de Niaming et de Médina Yoro Foulah. L’élaboration de cette convention a suivi plusieurs étapes notamment la sensibilisation des acteurs locaux sur l’importance de la convention et l’organisation d’une série de rencontres villageoises et  inter villageoises d’échange sur le contenu de la convention. Ces concertations se sont effectuées sous forme de réunion avec des personnes ressources  (chefs de village, imams, chefs de quartiers, notables, communicateurs traditionnels) et avec certaines catégories d’acteurs notamment les agriculteurs, les éleveurs, les apiculteurs etc. Ces rencontres ont permis de recueillir leurs préoccupations pour une bonne conception de la convention locale et l’identification des espèces qui ont un fort enjeu sur la gestion forestière au niveau de ces villages.

Aussi, il s’agissait pour le CNCR de sensibiliser les acteurs locaux sur la diversité des acteurs qui interviennent dans le département de Médina Yoro Foulah et sur les causes des conflits auxquels la convention locale pourrait résoudre.  Ainsi, on constate que les principaux acteurs identifiés au cœur de ces litiges sont souvent les collectivités territoriales, les propriétaires fonciers, les populations locales (exploitants forestiers, agriculteurs, éleveurs, etc.), les services forestiers et depuis quelques temps les populations de la Gambie voisine.

Les conflits sont en général liés à des différends frontaliers, aux droits de propriétés contestés et à l’exploitation forestière qui prennent souvent sources dans la mauvaise connaissance des communautés et autorités locales des lois sénégalaises sur le domaine national et sur leurs droits d’usage sur les forêts, de la pression démographique et des intérêts divergents des individus et des groupes. Par conséquent, la convention locale permet de résoudre les conflits par la mise sur pied de règles consensuelles d’exploitation des ressources forestières.

Le CNCR mène ces activités dans le cadre de son partenariat avec la FAO sur la diffusion et l’opérationnalisation des directives volontaires au Sénégal.

 

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top