CNCR ET GRET RÉALISENT DE BONNES AVANCÉES DANS LA MISE EN ŒUVRE DE LEUR PROJET COMMUN SUR LA GOUVERNANCE FORESTIÈRE PARTICIPATIVE A MEDINA YORO FOULAH.

Du 10 au 16 juillet, le CNCR et le GRET ont effectué une mission dans le département de Médina Yoro Foulah dans le cadre de la mise en œuvre de leur projet commun « Citoyens et Organisations locales mobilisées dans la lutte pour la préservation de leurs ressources naturelles ». Cette mission était organisée dans l’optique de stabiliser la stratégie globale d’intervention du projet dans le département de Médina Yoro Foulah.

Elle a ainsi permis de préciser les contours du diagnostic institutionnel de la gouvernance forestière dans cette zone et d’étudier la mise en place du cadre de concertation des maires sur la gouvernance forestière. Par ailleurs cette mission a été l’occasion de remettre 06 motos acquis par le projet pour le superviseur et les animateurs locaux du projet de même que le Service des Eaux et Forêts de Médina Yoro Foulah (MYF). Elle en outre permis de repérer les pistes de collaboration avec d’autres ONG intervenant dans le département de MYF notamment le Forum Civil.

Durant la mission, l’équipe a rencontré et interviewé différents acteurs, il s’agit notamment du club sciences et environnement du lycée de MYF, le chef de village et le comité de surveillance de Touba Mboyène et Missirah Mboyène (commune de Niaming), et le président du comité inter-villageois de la commune de Koulinto mis en place par le PROGEDE 2. La mission s’est également rendue à Kolda et y a rencontré l’inspecteur régional des eaux et forêts pour discuter du protocole de collaboration entre le service forestier régional et le projet COMMUN. La maison du citoyen (centre sur la gouvernance participative) du Forum civil a été également visitée pour identifier des pistes de valorisation de leur intervention dans les communes MYF et Pata et en particulier de l’outil « certification citoyenne ». La mission a été clôturée par une rencontre avec le Préfet du département, le président du conseil départemental et les maires des 11 communes de MYF.

Ces échanges avec les différents acteurs ont abouti au recentrage de la stratégie du projet autour de la commune. Désormais, ce sont les communes que le projet va aider à élaborer un Plan d’action simplifié pour la gestion Participative des forêts (PAGEPEF). Dans les PAGEPEF, des activités de protection et restauration des peuplements forestiers et/ ou des  activités économiques alternatives à l’exploitation forestière seront définies. L’équipe du projet va aider les commissions environnementales élargies (aux chefs de villages, agriculteurs, éleveurs, commissions domaniales etc.) à élaborer des PAGEPEF dans lesquels seront consignés la vision, les objectifs, les actions et une stratégie de mise en œuvre qui pourrait être soutenue par le projet suite à un processus de sélection. Cette commission élargie fera le suivi des activités et sera informée de toutes les ressources issues de la forêt et de leur utilisation. Ce qui permettrait de construire un contrôle citoyen de l’action publique. Un noyau de ces commissions sera construit à l’échelle départementale pour favoriser des échanges, s’aider mutuellement et travailler ensemble sur la sensibilisation, la veille et l’éducation environnementales. Dans son processus de mise en œuvre, le projet va également intégrer un volet certification citoyenne en vue de décerner chaque année des médailles aux trois communes les plus performantes dans la promotion de la participation citoyenne dans la gestion décentralisée de leurs forêts communautaires.

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • Aucun événement

Actualités

Scroll To Top