Échanges et solidarité entre Directeurs d'OP pour porter la cause paysanne toujours plus loin

Le CNCR participait du 8 au 12 mai dernier à la 6e formation des Directeurs d'organisations paysannes (OP) à Bamako au Mali. Cette formation entre dans le cadre du partenariat étroit entre le ROPPA, l'IRPAD et l'association Agriculteurs Français et Développement International (AFDI) matérialisé à travers l’organisation d’une série de rencontres dont l'ambition est de contribuer au renforcement d'un réseau d’échanges professionnels mutualisés d'OP. C'est ainsi que 16 directeurs et directrices d’OP de portée nationale provenant de 8 pays d’Afrique de l’Ouest se rencontrent depuis 2015 à l'occasion de formations qui visent la consolidation des capacités des équipes salariées à accompagner le travail de leurs élus.

Cette dernière session de formation portait notamment sur la gestion des conflits au sein des organisations, sur la démarche de capitalisation des expériences et sur l'analyse des besoins de formation pour le mouvement paysan.

À partir d'échanges ancrés sur les vécus et parcours professionnels, les discussions sur la gestion des conflits ont permis aux participants d'identifier que ces situations sont inévitables, naturelles et qu'elles peuvent être sources de changement en suscitant des interrogations sur les façons de faire. La professionnalisation des OP, à travers le renforcement des procédures et des instances, facilite l’anticipation, la reconnaissance et le règlement des conflits de façon efficace.

Les échanges sur la capitalisation des expériences ont permis de comprendre qu'une telle démarche n'est pas une fin en soi, mais qu'elle permet d'assurer une continuité, une pérennité et au besoin, une adaptation des actions pour plus d’efficacité. Elle permet de prendre du recul pour mieux anticiper le futur.

L'analyse des besoins de formation a ensuite fait émerger l'idée de la création d'antichambres de l'Université paysanne du ROPPA au niveau national. Cet espace de formation et d'échanges d'idées entre élus et techniciens permet en effet de renforcer les actions du mouvement en plus de valoriser l'expertise paysanne. La mise à l’échelle au niveau national de cette expérience permettrait alors de s'appuyer sur un modèle de formation qui a fait ses preuves en plus de contribuer à la renforcer et la consolider. L’expérience de la formation des directeurs d’OP sera poursuivie à travers l’Université paysanne du ROPPA.

Par ailleurs, les discussions ont porté aussi sur les possibilités de financement des OP et ont débouché sur la création d'une mailinglist où les directeurs échangeront des informations sur les différents appels à projets. En s'appuyant sur la solidarité et la complémentarité des organisations, cette rencontre aura donc contribué à porter la cause paysanne un peu plus loin.

 

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 25juil. 2016

    Formation des administrateurs du CNCR sur la gouvernance foncière

    Dans le cadre de son programme de renforcement des capacités des l

    Dans le cadre de son programme de renforcement des capacités des leaders paysans, le CNCR organise les 25 et 26 juillet un atelier de formation de ses administrateurs sur les enjeux et défits de la gouvernance foncière au Sénégal. Cette formation se tient dans un contexte de réforme foncière qui mobilise beaucoup le CNCR et ses partenaires de la société civile membres du Cadre de réflexion et d'action sur le foncier au Sénégal (CRAFS). Elle permettra de préparer les administrateurs à la négociation avec l'Etat pour une réforme foncière en faveur du développement durable de l'Agriculture familiale au Sénégal. 

Actualités

Scroll To Top