Les producteurs de la filière riz se mobilisent pour préparer leur contribution à l'évaluation du programme d'autosuffisance en riz

Réunis en atelier le 8 avril dernier, les producteurs rizicoles membres du CNCR ont échangé avec les membres du Comité interprofessionnel du riz (CIRIZ) sur l'élaboration d'une méthodologie en vue de leur contribution à l'évaluation du Programme national d'autosuffisance en riz (PNAR).

 

En raison du caractère stratégique du riz au Sénégal - compte tenu de sa place dans la consommation des ménages et de son poids sur la balance commerciale du pays - sa production fait l'objet depuis 2008 de la mise en place de mesures structurelles visant la satisfaction de la demande intérieure. De nombreux efforts ont donc été déployés pour renforcir cette chaine de valeur : réhabilitation et construction d'aménagements hydroagricoles, octroi de subventions pour l'accès des producteurs aux intrants et équipements et soutien à la transformation et commercialisation. Malgré des acquis importants en terme d'augmentation de la production et de la distribution d'un riz d'une plus grande qualité, le Sénégal reste encore fortement dépendant des importations.

 

À l'occasion de l'évaluation du PNAR initié par le gouvernement, le CNCR s'est engagé à appuyer les organisations professionnelles rizicoles dans la conduite d'une auto-évaluation paysanne du PNAR. Cet atelier constitue la première étape d'une démarche inclusive et décentralisée d'autoévaluation qui mettra au cœur de sa réflexion les responsabilités des riziculteurs et la formulation de propositions paysannes.

 

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 25juil. 2016

    Formation des administrateurs du CNCR sur la gouvernance foncière

    Dans le cadre de son programme de renforcement des capacités des l

    Dans le cadre de son programme de renforcement des capacités des leaders paysans, le CNCR organise les 25 et 26 juillet un atelier de formation de ses administrateurs sur les enjeux et défits de la gouvernance foncière au Sénégal. Cette formation se tient dans un contexte de réforme foncière qui mobilise beaucoup le CNCR et ses partenaires de la société civile membres du Cadre de réflexion et d'action sur le foncier au Sénégal (CRAFS). Elle permettra de préparer les administrateurs à la négociation avec l'Etat pour une réforme foncière en faveur du développement durable de l'Agriculture familiale au Sénégal. 

Actualités

Scroll To Top