Restructuration et redynamisation du Groupe de dialogue social et politique

Une réunion du Comité directeur du Groupe de dialogue social et politique (GDSP), dont le CNCR assure la présidence, a eu lieu le 21 août dernier. Cet atelier a permis de réitérer la volonté et l’engagement des organisations membres du GDSP à cet espace d'implication des organisations d'acteurs non étatiques (ANE) qui s'est créé pour échanger sur les politiques et programmes de développement agricole et rural. Le GDPS a ainsi pour vocation de porter auprès des autorités gouvernementales le plaidoyer des agriculteurs, éleveurs, pêcheurs et exploitants forestiers pour l'amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Ce plaidoyer saura comporter aussi bien la formulation de propositions de voies et moyens d'amélioration des situations vécues que l'expression de requêtes ciblées pour la levée des nombreuses contraintes qui inhibent l'essor des chaînes de valeur constitutives de l'économie rurale sénégalaise. Le GDSP est à ce titre actuellement engager dans le processus de formulation du Programme national d'investissement agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnel (PNIASAN).

 

Cet atelier aura également permis de réviser la structuration du Groupe afin de la rendre plus souple, plus opérationnelle et plus inclusive en l'appuyant sur des mécanismes de concertation multi-acteurs au niveau régional. Ce travail de consolidation de la structuration du groupe sera soutenu par la révision des documents statutaires et par la tenue de séances de travail pour renforcer son fonctionnement : mécanisme de veille sur les investissements agricoles, réalisation d'un mémorandum paysan sur la première génération des PNIA, cartographie des acteurs de la société civile œuvrant à la promotion de l'agriculture paysanne. L'animation de réflexions sur des enjeux de fonds permettront aussi au Groupe de dégager des consensus quant aux stratégies et propositions à mettre de l'avant sur des thèmes tels que le statut des exploitations familiales, la nécessité de l'élaboration d'une politique agricole et le trop grand rôle que jouent les intermédiaires dans les différents secteurs agricoles. La poursuite du travail de contribution à la Revue conjointe du secteur agricole et de formulation de propositions dans le processus d'élaboration du PNIASAN est également à prévoir. 

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 14oct. 2016

    FORUM NATIONAL DES OP ET OSC SUR LA REFORME FONCIERE AU SENEGAL AU GRAND THEATRE

    Le forum qui réunira près de cinq (500) laeders et délégués de

    Le forum qui réunira près de cinq (500) laeders et délégués des organisations paysannes et de la société civile sera une occasion pour restituer à la base du CNCR et de ses partenaires du CRAFS le travail effectué dans le cadre du processus de réforme foncière et le contenu du document de politique foncière afin de recueillir les avis.

Actualités

Scroll To Top