Exploitations familiales

La défense et  la promotion d’une agriculture familiale qui assure une promotion socio-économique durable des exploitations familiales constitue pour le CNCR une vision prioritaire. Il a toujours œuvré dans ce sens en développant des capacités lui permettant de renforcer son argumentaire en vue d’une meilleure prise en compte de ce modèle de production fortement majoritaire au Sénégal et en Afrique de l’Ouest.

L’observatoire national des exploitations familiales constitue un cadre d’échange sur les thématiques qui interpellent le développement du secteur primaire, lesquelles thématiques permettent d’alimenter le dialogue politique et le plaidoyer grâce aux réalités vécues par ces dernières. Il se fixe comme objectif de : 

  • Renforcer la crédibilité de l’argumentaire des Organisations paysannes et leurs réseaux dans leur plaidoyer en faveur de l’exploitation familiale,
  • Aider à l’amélioration des conditions de transformation des EF pour qu’elles soient plus performantes
  • Contribuer à la mise en œuvre des politiques publiques en développant une fonction de veille et d’alerte.

La particularité de cet observatoire réside dans le fait qu’il permet de faire et de conserver un lien entre plusieurs acteurs (exploitant familial, association et OP, structures de recherche, structures de conseil, partenaires au développement, etc.) en faisant ressortir les intérêts que chacun peut en tirer suivant le niveau où il se trouve.

L’observatoire permet d’avoir une meilleure compréhension du fonctionnement des familles rurales notamment les EF. Cette connaissance approfondie de la famille permet de mieux définir et orienter les services consacrés à l’EF et permet aussi à l’OP de faire de bonnes propositions en termes d’orientation des ressources et des politiques publiques destinées au monde rural.

Les décideurs et acteurs au développement trouveront en cet observatoire, un instrument qui permet de générer des informations pertinentes notamment dans : 

  • La prise de décisions réalistes et réalisables pour le développement,
  • La construction d’argumentaires pour influencer les orientations de l’Etat, des partenaires et des EF elles-mêmes,
  • La stimulation et la création de synergie entre acteurs internes et externes du monde rural
  • L’apport d’informations complémentaires aux statistiques agricoles.

L’observatoire, mis en place officiellement le 17 décembre 2013, repose sur trois composantes à savoir 

  • Le dispositif de suivi des exploitations familiales,
  • Le dispositif de veille sur les politiques du CNCR
  • Un comité national ouvert à l’ensemble des acteurs chargé de l’articulation entre les deux dispositifs.

 

Observatoires

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top