UTL

Le ROPPA a négocié et obtenu en 2007 de la FAO et de la Coopération italienne un appui technique et financier pour le développement d’unités semi industrielles de transformation agroalimentaire pour la réduction de la pauvreté et de l’insécurité alimentaire.

Le projet GCP/RAF/410/ITA répond à une attente forte que les membres du ROPPA avaient  exprimée lors de la 4ème Convention Ordinaire organisée à Saint Louis en 2006. En effet, les membres avaient demandé à ce que leur réseau s’investisse davantage en faveur de la modernisation des exploitations familiales et la valorisation de leurs productions. 
Le Projet GCP/RAF/410/ITA vient en complémentarité de diverses initiatives prises par le ROPPA à cet effet, notamment l’opération de promotion de la transformation agroalimentaire développée en partenariat avec le Groupe d’Appui (GA) des ONG Italiennes et Colderetti . Il s’agit de soutenir les initiatives de transformation agroalimentaire au sein des exploitations familiales et/ou des Organisations Paysannes dans 7 pays en Afrique de l’Ouest. , et ce autour de produits agricoles pressentis au regard de leurs importance économique et sociale pour les paysans. Les initiatives de transformation sont portées dans la plupart des cas par les femmes et portent sur le Riz, le poisson, les fruits et le lait. 

Le Projet GCP/RAF/410/ITA vise à créer les conditions de base garantissant la réussite des unités de transformation agroalimentaire qui seront développées et/ou renforcées. Il est mis en œuvre dans 5 pays de l’Afrique de l’Ouest : Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal, Togo.

L’objectif visé est de renforcer les capacités technique, économique et  organisationnelle des promotrices d’initiatives de transformation agroalimentaire afin d’accroître et diversifier leurs offres de produits, améliorer la qualité de leurs produits et la productivité des unités de transformation.

Les plates-formes paysannes nationales, membres ou associées au ROPPA sont responsables de la mise en œuvre du programme au niveau de chaque pays. Au Sénégal, c’est le Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR) qui est  responsable de la mise en œuvre du programme. Il travaille en étroite collaboration avec les autres partenaires du projet et en coordination directe avec la FAO et le ROPPA.

 

Fichier attachéTaille
PDF icon rapport_final_projet_utl.pdf1.38 Mo
PDF icon rapport_senegal.pdf2.16 Mo

Projets et programmes

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 04mai 2016

    Mission PAYS PROPAQ

    Mission PAYS PROPAQ

    Mission PAYS PROPAQ

  • 11mai 2016

    ATELIER LSGT

    ATELIER LSGT

    ATELIER LSGT

  • 06mai 2016

    Réunion avec le Conseil municipal de Toubacouta sur l'etat d'avancement du traitement des demandes d'affectation de terre des femmes

    Le projet droit foncier - égalité des chances a accompagné des f

    Le projet droit foncier - égalité des chances a accompagné des femmes pour l'accès à la terre

  • 09mai 2016

    Atelier à Linguère sur la mise en place d'un dispositif de suivi des pâturages

    Le CNCR et  le Centre de Suivi Ecologique sont en partena

    Le CNCR et  le Centre de Suivi Ecologique sont en partenariat pour  le suivi des pâturages. L'atelier de Linguère a lieu du 9 au 10 mai.

Actualités

Scroll To Top