Déclaration conférence de presse

Notre mouvement tire son origine d’une réflexion consciente des organisations paysannes de notre pays ; dès 1981, en accord avec le Gouvernement et la FAO, les paysannes et les paysans ont analysé les impacts de la libéralisation sur nos métiers, nos revenus, nos conditions de vie.

« Quel avenir pour le paysan sénégalais » ? Pour répondre à cette forte interrogation, les 9 membres fondateurs du CNCR, ont pendant deux ans (1991-1993), parcouru les 320 communautés rurales pour écouter et discuter avec le monde rural.

C’est donc sur la base de cette consultation démocratique, légale et inclusive parce qu’elle a associé les élus locaux et l’administration, que nous avons créé le CNCR.

Le CNCR est donc la volonté des agriculteurs, des éleveurs, des pêcheurs, des forestiers et des femmes rurales, en tant que travailleurs et citoyens à part entière de la République, de s’organiser pour vivre décemment et dignement de leurs métiers mais aussi pour apporter leur pierre à l’édification de la société plurielle sénégalaise.

Publications

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 25juil. 2016

    Formation des administrateurs du CNCR sur la gouvernance foncière

    Dans le cadre de son programme de renforcement des capacités des l

    Dans le cadre de son programme de renforcement des capacités des leaders paysans, le CNCR organise les 25 et 26 juillet un atelier de formation de ses administrateurs sur les enjeux et défits de la gouvernance foncière au Sénégal. Cette formation se tient dans un contexte de réforme foncière qui mobilise beaucoup le CNCR et ses partenaires de la société civile membres du Cadre de réflexion et d'action sur le foncier au Sénégal (CRAFS). Elle permettra de préparer les administrateurs à la négociation avec l'Etat pour une réforme foncière en faveur du développement durable de l'Agriculture familiale au Sénégal. 

Actualités

Scroll To Top