LOA déclaration finale

A la suite des ateliers locaux, régionaux et des filières agricoles et animales sur le projet de loi d’orientation agricole, les organisations paysannes membres du CNCR se sont réunies du 16 au 18 septembre 2003 à Dakar en vue d’examiner et de valider les résultats de cette réflexion.

L’atelier a réuni pendant trois jours les délégués des onze régions, les responsables nationaux des organisations paysannes et leurs invités.

Les participants saluent et adhérent à la décision du Président de la République de faire préparer et voter une loi d’orientation agricole. Ils appuient la volonté du ministre de l’agriculture et de l’hydraulique d’organiser une vaste concertation sur le projet de loi.

Les participants soulignent la nécessité et l’urgence d’une loi qui définisse la vision à long terme de l’agriculture et du monde rural, en précise les objectifs et les stratégies et en propose les mécanismes institutionnels, juridiques et financiers.

La volonté des participants est que la loi prenne en compte les intérêts des ruraux qui constituent 70 % de la population sénégalaise, fasse l’objet d’un consensus de toute la classe politique et bénéficie du soutien de la société civile et donc de la solidarité nationale.

Publications

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 25juil. 2016

    Formation des administrateurs du CNCR sur la gouvernance foncière

    Dans le cadre de son programme de renforcement des capacités des l

    Dans le cadre de son programme de renforcement des capacités des leaders paysans, le CNCR organise les 25 et 26 juillet un atelier de formation de ses administrateurs sur les enjeux et défits de la gouvernance foncière au Sénégal. Cette formation se tient dans un contexte de réforme foncière qui mobilise beaucoup le CNCR et ses partenaires de la société civile membres du Cadre de réflexion et d'action sur le foncier au Sénégal (CRAFS). Elle permettra de préparer les administrateurs à la négociation avec l'Etat pour une réforme foncière en faveur du développement durable de l'Agriculture familiale au Sénégal. 

Actualités

Scroll To Top